Vacances en Charente-Maritime : découvrez Fort Boyard et bien plus !

Sauvé de l’oubli par une émission de télévision, Fort Boyard se trouve au large de la Charente Maritime (17). Il fait même la fierté de ce département de la côte Atlantique. Cette construction a été terminée vers le début du XIXe siècle et a connu une histoire tourmentée. Avec sa forme ovale de 60 m de long pour 31 m de large, cet édifice trône majestueusement près de l’île de Ré. Il impressionne du haut de ses 20 m d’altitude. Différents circuits touristiques l’incluent dans leurs différentes étapes, même si l’accès est restreint au grand public. D’ailleurs, plusieurs forts sont à découvrir dans les environs.

Le Fort Boyard a toute une histoire à raconter

Une construction militaire, Fort Boyard était principalement dédié à la défense du littoral français contre les agressions anglaises. Cependant, le plan des dirigeants de l’époque n’a pas pris la tournure voulue. Le chantier dure nettement plus de temps que prévu et l’intérêt de cet édifice décline au fil des années. En effet, le projet a été approuvé par Napoléon Bonaparte en 1801. Des blocs de pierre ont été transportés sur le banc de sable pour être la fondation du fort. Les intempéries et des coûts trop élevés ont beaucoup ralenti les travaux.

7 ans après le début de la construction, près de 60 000 m3 de pierres s’enlisent dans le sable réduisant à néant des longues années de dur labeur. Une attaque anglaise de 1809 a mis le coup de grâce au chantier. Près de quatre décennies se sont alors écoulées avant que le port redevienne une actualité. Un nouveau chantier démarre en 1842 en reprenant les fondations du passé. Les manœuvres dirigées depuis l’île d’Oléron voisine ont permis une avancée considérable. En 5 ans, les bâtisseurs ont enfin réussi à élever l’assise à une hauteur de 2 m au-dessus du niveau de la mer en marée haute.

Au milieu du XIXe siècle, le Fort Boyard lui-même commence à prendre forme. Les premiers canons ont été mis en place avant 1859. La mise en place de brise-lames ravive les espoirs. Seulement, les canons à longue portée pouvaient désormais défendre la côte depuis Oléron ou le continent. Par-dessus tout, la paix avec les Anglais fut signée. Ces circonstances ont rendu le Fort Boyard inutile sur le point de vue militaire. Les dirigeants décident alors d’en faire une prison pour les soldats prussiens et les communards. Après une cinquantaine d’années comme bagne, l’édifice fut abandonné et vendu au plus offrant. Un dentiste belge s’offre ce monument historique pour 28 000 francs en 1950. Depuis une trentaine d’années, le Fort Boyard est rendu célèbre par une émission de téléréalité.

Les différents forts de la Charente Maritime

À partir des années 90, le fort devient une propriété du département de la Charente Maritime. Depuis cette époque, les tournages de l’émission culte de Jacques Antoine, Jean-Pierre Mitrecey ainsi que Pierre Launay se déroulent régulièrement sur place. Pour pouvoir y mettre les pieds, il faudra tout un casting. En effet, l’édifice est fermé au grand public. Par contre, il reste possible de visiter le Fort Boyard en Charente maritime en faisant le tour en bateau. Cette promenade en pleine mer offre l’occasion de découvrir différents forts. Les côtes charentaises ont plusieurs constructions similaires dont certaines sont ouvertes aux visites. Le Fort Enet figure parmi les bastions militaires à découvrir sur place. Dressée au large de la Pinte de la Fumée, cette construction protège la presqu’île de Fouras. Elle offre également une excellente défense pour l’estuaire de la Charente. En 1809, avant la construction de cet édifice, la flotte française dans les parages a payé un lourd tribu lors d’une confrontation avec la marine britannique.

Le Fort Vauban constitue une autre étape pour comprendre l’Histoire. Il se trouve à Fouras-les-Bains. Cette forteresse a été décisive lors des conflits avec les troupes de sa Majesté. Cela dit, la palme de la beauté revient probablement au Fort Louvois. Ce dernier est visible de très loin avec une forme de fer à cheval. Ces constructions datent toutes du XVIIe siècle à une époque où les batailles navales avec les armadas anglaises étaient monnaie courante. La visite reste ainsi un véritable cours magistral d’Histoire franco-britannique. Une autre manière plus agréable de découvrir les forts et les forteresses de la Charente Maritime consiste à prendre les airs.

Laisser une réponse

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>